À chaque fois que je fais un atelier ou un séminaire, l’une des questions les plus fréquentes que l’on me pose est la suivante : “A quelle fréquence dois-je envoyer des emails ?” Eh bien, cela dépend. A quelle fréquence voulez-vous que vos abonnés entendent parler de vous ? Il est très important d’envoyer aussi souvent que vos abonnés veulent entendre parler de vous, et non pas aussi souvent que vous voulez leur parler. Imaginez la personne qui vous suit dans le magasin de vêtements en vous demandant 10 fois en 5 minutes, “Je peux vous aider ?”. Vous ne devez pas être cette personne, même par email. Je me suis inscrit à une liste l’autre jour, et avant que je puisse sortir mon téléphone de la poche, j’avais déjà reçu 5 emails de leur part !

Voici les 5 emails que j’ai reçus :

  1. Un email de confirmation d’abonnement
  2. Un email de bienvenue
  3. Un email de re-confirmation d’abonnement
  4. Une introduction aux premières étapes
  5. Un gestionnaire de compte personnel

Je peux aisément imaginer leur équipe marketing en train de parler de leur drip campaign (campagne automatisée) pour leurs nouveaux clients et à quel point ces 5 emails sont importants, en théorie…

  • “Un email de confirmation pour confirmer que leur abonnement est certain !”
  • “On a besoin d’un email d’introduction qui parle de nous et de pourquoi ils ont besoin de nous”
  • “Oh ! On va aussi leur envoyer un email de re-confirmation, au cas où l’abonné n’ait pas reçu le premier !”
  • “L’abonné doit également savoir par où commencer ! On va également leur envoyer une intro pour les premières étapes !”
  • “On va époustoufler le nouvel abonné en leur attribuant en plus un gestionnaire de compte personnel !”

Comme vous le voyez, on a vite fait de s’emporter avec les emails. Ils sont rapides, faciles, et montrent des résultats immédiatement. Si rapidement que j’ai reçu un appel juste après mon désabonnement.

L’automatisation est géniale et peut faire des merveilles lorsqu’elle est bien utilisée. Souvent, je vois des entreprises créer de longues drip campaign sans vraiment les tester. En théorie, la campagne semble logique et devrait être impactante ! Puis lorsque vous décortiquez le processus, vous réalisez que vous êtes seulement en train d’ensevelir vos abonnés avec vos emails, et de faire fuir vos clients ! Je le dis tout le temps, le marketing par email n’est pas une loi des séries. Il est important de mettre au point une stratégie et de vraiment tester vos méthodes.

Pour le cas mentionné ci-dessus, ils auraient pu me donner la même quantité d’informations en moins d’emails, et les ventiler sur une plus grande période de temps. L’idée est de créer un flux constant, qui se passe sans accroc pour l’abonné. Si vous m’en envoyez trop d’un coup, je vais probablement en lire la moitié, et donc, rater des informations importantes, et globalement gaspiller vos ressources.

Faites des campagnes drip intelligentes. Au cas où vous ne le sauriez pas encore, essayez de comprendre le comportement de vos clients. Comment ils parcourent votre site, ou comment ils utilisent votre produit ou service. Ce n’est pas sorcier. Cela peut être aussi facile que d’observer et poser à vos clients des questions clefs, ou aussi complexes que d’analyser des quantités de données. D’une manière ou d’une autre, vos abonnés et vos clients sont le coeur de votre business, donc il est important d’apprendre à les connaître, eux et leurs habitudes.

Prenons un exemple de marketing par email bien dimensionné dans le temps. Un ami est allé dans une animalerie pour acheter de la nourriture à son chien, et en payant à la caisse, ils lui ont demandé son adresse mail Il a hésité une seconde parce qu’il n’aime pas recevoir beaucoup d’emails mais cette fois-là, il l’a fait pour son chien ! La personne à la caisse lui a promis d’excellentes réductions et qu’ils n’ennuyaient pas leurs abonnés (Oui bien sûr, ils disent tout ça !). Mais voici ce qui s’est ensuite passé : rien ! Ou du moins, on aurait dit qu’il ne s’était rien passé. Le plus drôle, c’est que pile au moment où son superbe husky était à court de nourriture, mon ami a reçu un email de l’animalerie. L’email comprenait une réduction de 10% sur son prochain achat de nourriture pour chiens. Cette entreprise comprenait le timing des emails. Je vous garantis que ce n’était pas le premier sac de nourriture qu’ils vendaient, et qu’ils savaient très bien combien de temps le sac tiendrait. Comme mon ami a donné son email sur le lieu de vente, ils peuvent aisément programmer le prochain email à envoyer, avec une offre pour inciter mon ami à revenir. Est-ce que a marché ? Bien sûr !

Il est extrêmement important de bien segmenter vos listes et d’envoyer des emails qui comptent ! Souvent, les entreprises essaient d’envoyer des emails juste pour se rappeler au bon souvenir de leurs abonnés. Même si cela peut aider l’image de marque, faites attention à ce que l’email soit d’abord pertinent ! S’il ne l’est pas, il va probablement vous faire perdre votre temps et vos abonnés.

Avec Benchmark, nous offrons des intégrations avec des plateformes d’e-commerce qui vous permettent de créer ce type d’automatisation. Avec nos nouveaux déclencheurs d’engagement automatique, qui vous permettent d’envoyer des emails selon les ouvertures passées et les clics sur d’autres emails, vous pouvez monter en puissance ! Si cette réduction de 10% n’a pas marché, le prochain email peut être un email du genre “amenez un ami”, et ainsi de suite. Vous pouvez continuer sur cette route jusqu’à ce que le bon email atterrisse dans la boîte mail de vos abonnés, pour les faire revenir dans votre magasin.

Quels sont les points à retenir ? Soyez créatif, testez et apprenez à connaître vos abonnés. Toujours, toujours ! Testez d’abord vous-même vos campagnes drip. Allez dans votre boîte mail, regardez à quoi cela ressemble du point de vue de la boîte mail, lisez les emails en détail et essayez de lire votre propre histoire. Quelle est l’histoire et la route sur laquelle vous essayez d’emmener vos clients ? Quelles sont les questions que vos clients peuvent avoir et quand ? Si la lecture de vos propres emails vous ennuie, ou qu’ils semblent trop longs, si vous ne répondez pas aux questions qui intéressent votre abonné, alors vous allez probablement perdre leur attention.