Pour trouver la réponse à cette question, les actions parlent davantage que les mots, bien que certains abonnés peuvent parfois vous dire « Arrêtez d’envoyer autant de courriels ! ». S’ils le disent ainsi, cela rend la tâche plus simple – mais cela arrive rarement. Le scénario de loin le plus plausible est que les abonnés mécontents cliquent sur le bouton de désinscription et que vous n’entendiez plus jamais parler d’eux. De ce fait, comment savoir vraiment si vous envoyez trop de courriels ?

La désinscription d’un abonné ne signifie pas nécessairement que vous envoyez trop de messages. Peut-être que le contenu n’a plus d’intérêt pour lui. Peut-être qu’il essaie de réduire le nombre de courriels qu’il reçoit. Ou, si vous n’envoyez pas assez fréquemment de courriels, il peut avoir oublié qu’il s’était abonné de lui-même à vos campagnes.

Trouver la fréquence à laquelle vous pouvez envoyer des courriels et définir si vous en envoyez trop se fait à tâtonnements, à force d’essais et d’erreurs. Testez votre fréquence d’envoi. À mesure que vous augmentez votre fréquence, vous verrez peut-être un pic de désinscriptions. Ce sont vos abonnés qui vous parlent par leur action. Prêtez-y attention et vous trouverez peut-être la fréquence d’envoi idéale.

Ce n’est toutefois pas la fin de l’histoire. En effet, peut-être que certains de vos abonnés pourraient accepter sans problème de recevoir davantage de vos nouvelles. Une fois que vous commencez à augmenter la fréquence d’envoi et que des abonnés se dirigent vers la porte de sortie, il est possible de les rattraper en chemin. En utilisant un centre d’abonnement, ceux qui étaient sur le point de se désabonner peuvent décider de rester à condition que la fréquence d’envoi soit plus faible. Peut-être jugent-ils qu’un courriel par mois de votre part est une fréquence raisonnable. Ou peut-être un courriel par trimestre, un par semaine, ou n’importe quelle fréquence qui marche pour vous et eux. Donner la possibilité de choisir la fréquence des messages vous sauvera quelques abonnés… et vous informera peut-être mieux sur la fréquence à laquelle vous devez envoyer vos campagnes d’une manière générale.