Vous avez passé du temps à peaufiner la newsletter parfaite, dans le but d’attirer de nouveaux clients et de générer des revenus. Même en étant bien pensée et avec un design soigné, si la newsletter n’atteint pas la boîte de réception, les objectifs de l’entreprise seront difficilement atteignables. L’enjeu est donc d’éviter d’atterrir dans les spams. C’est ce qui constitue la délivrabilité en email marketing.

Mais regardons les choses de manière inversée pour mieux comprendre la problématique. Si on ne se préoccupe pas de la délivrabilité, il est possible que les destinataires puissent signaler vos mailings comme spam, avec les conséquences qui s’en suivent: vous êtes classé comme une entreprise envoyant des courriers indésirables. Cela a des conséquences, non seulement au niveau marketing et  vous risquez d’être ajouté aux listes noires ou votre compte peut être bloqué de manière permanente.

Ainsi, ignorer la délivrabilité et ne pas avoir un contrôle sur celle-ci est une erreur que les entreprises qui ont recours à l’email marketing ne peuvent se permettre.

Les agents qui interviennent dans la délivrabilité

5 acteurs ont un rôle majeur dans la délivrabilité finale d’un email. Il est primordial de les prendre chacun en compte.

Le responsable

C’est la personne qui décide du contenu présent dans la campagne d’email marketing. Aussi bien le sujet, que la composition du texte, des images etc. Il décide également du timing d’envoi et du nombre de contacts concernés. Il doit vérifier que les listes utilisées sont bien récentes, vérifiées et qu’elles ne contiennent pas d’adresses anciennes, qui n’existent plus,  des pièges à spam ou  des adresses génériques.

L’expéditeur

Par expéditeur, on entend le nom, l’adresse utilisée pour l’envoi et le nom de domaine. Alors que le nom et l’adresse email ont un impact important sur les ouvertures, le domaine est lui totalement décisif pour assurer une bonne délivrabilité. C’est le premier élément que les organismes ou mécanismes de filtres analysent pour classer la newsletter. La réputation du domaine et le fait de ne jamais avoir été répertorié comme spam sont essentiels pour déterminer le succès de notre campagne. Il est fortement déconseillé d’utiliser des noms de domaines publiques comme gmail, orange, hotmail,  il est  préférable d’utiliser un nom de domaine propre qui ne contient pas d’expressions qui puissent être interprétées comme spam (superpascher.com, produitmiracle.com, pretatauxzero.fr). Configurer ses registres SPF est considéré comme une excellente pratique puisque vous nous autorisez à envoyer des emails en votre nom, ainsi vos emails ont de plus grandes chances d’atteindre la boîte de réception.

La plateforme d’email marketing

La plateforme utilisée pour les newsletters influence de manière directe la délivrabilité de ses campagnes. L’outil doit avoir une infrastructure fiable pour l’envoi d’emails de masse et doit permettre de retrouver les statistiques de ses campagnes: ouvertures, clics, rebonds, adresses inexistantes… Cela permettra d’optimiser la base de données pour les prochaines campagnes. Disposer d’un service client de qualité constitue une aide précieuse en cas de question ou de pépin.

Le destinataire

La personne qui reçoit l’email joue un rôle clé dans la délivrabilité puisqu’elle peut configurer son filtre anti-spam à sa convenance. Mais pas seulement ! Ses interactions avec vos emails sont déterminantes. Ainsi, plus vos destinataires ouvriront ou cliqueront sur vos emails et plus vous gagnerez en délivrabilité car les messageries type Gmail ou Orange vous considéreront comme un acteur sérieux. A l’inverse, si vos destinataires ouvrent et lisent peu vos emails, vous serez plus facilement catégorisé comme spam. C’est pour cela que nous conseillons aux destinataires des emails de marquer les emails comme non spams et de les placer dans la boîte de réception dans le cas où l’email a  atterri  dans les courriers indésirables.

De même, il est très important que le destinataire ait un intérêt pour vos contenus. Souvenez-vous qu’avant de lire votre email, la première chose qui soit lue est votre objet, et s’il n’est pas pertinent il y a peu de chance que l’email soit ouvert.

Vous pouvez également utiliser notre outil d’emailing ciblé pour créer des segments de listes ciblées en fonction des actions de vos clients. Profitez également de l’Inbox checker pour voir comment apparaît votre email sur différents supports tels que les smartphones, tablettes ou sur les différents navigateurs. Vous n’êtes ainsi pas surpris de l’apparence de votre email.

Filtres anti-spam

Ils décident si le destinataire reçoit l’email ou pas. Nous n’avons pas le contrôle dessus mais ils sont influencés par les facteurs que nous avons cités précédemment.

Nous avons vu quels étaient les éléments qui influencent l’email marketing et la délivrabilité. Il est important de bien les prendre en considération pour réussir ses campagnes d’email marketing.

Vous avez aimé l’article ? Si vous souhaitez en savoir plus sur l’impact des plaintes pour abus sur vos newsletters, suivez-nous et ne manquez pas le prochain article.

Partagez-le sur les réseaux sociaux si vous l’avez aimé. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et nous tenterons d’y répondre le plus clairement possible.

Profitez du savoir-faire et des conseils de Benchmark Email !