Les écrivains ont une obsession avec le fait de connaître le processus de travail personnel des autres écrivains. Par exemple, il y a eu récemment un échange populaire entre l’iconique George R.R Martin de Game of Thrones et Stephen King, qui ont des approches radicalement différentes dans le monde de l’écriture. Pendant que Martin laisse ses pensées mariner et arrive à travailler toute une journée pour ne produire qu’une seule page. King, par contre, se laisse faire. Le style d’écriture de King est très semblable au concept de marketing. Il n’y a presque jamais le temps de pondérer volontairement au dessus des mots et des stratégies – on ne peut que suivre le fil. Alors, dans l’esprit d’Halloween, on se demande combien d’autres petits conseils nous aurons de la part de King, et comment ils pourraient trouver une place dans le monde du marketing.

King dit : Fonce tout droit

Ne gaspillez pas votre temps en temps que lecteur avec trop de détails, de longues introductions ou de longues anecdote sur vos vies. Réduisez le bruit, les bavardages.

Dans Mémoires d’un métier, King va droit au but.

 Va droit au but, et rapidement avant que ton lecteur ne perde patience et ne s’en aille.

Dans notre monde, cela veut dire, répond rapidement à l’appel de l’action. Que ce soit dans une annonce ou dans une déclaration ou encore dans un message, vous devez être sûrs de marquer votre point et rapidement et clairement. Si possible, vous devez présenter cet appel à l’action au moins trois fois dans n’importe quel format donné. Le premier serait un schéma, les deux autres seraient des liens cliquables avec des mots-clés en hypertexte.

King dit : Soyez liés et honnêtes

Henrik Edberg du Blog de la Psychologie Positive pour tous indique

King a une voix honnête dans ses fictions et ses mémoires. Il les raconte telles quelles  et nous relie à lui et à ses personnages. Alors que la fiction de Kings et souvent d’un genre bizarre avec des scénarios étranges dont la rareté arrive au gens normaux, Je crois que c’est l’une de ses forces pour arriver à écrire du contenu relatable quoi qu’il arrive.

Pour les marketeurs, tout est question de valeurs. Il faut être sûr que votre marque à les mêmes valeurs que les clients. Mais il faut aussi être certain de prendre les conseils de King à la lettre. Par exemple, si l’audience est celle de Moms, il faut faire deux choses: être bref et insister sur la valeur d’affichage. Moms n’ont pas le temps et feront un achat et vont se convertir à votre marque si vous arrivez à montrer de façon consistante de la valeur à leur niveau. Les aperçus vont aussi avoir un effet intéressant avec la plupart des types d’audience.

King dit : Ne gaspillez pas de temps à essayer de plaire aux gens et attendez vous à échouer souvent

King compare l’écriture de fiction au fait de traverser l’océan Atlantique en baignoire, car dans les deux cas,

Il y’a énormément d’occasions pour douter de soi-même, non seulement, vous allez douter de vous même mais les autres vont aussi douter de vous. Si vous écrivez (ou peignez, ou dansez ou sculptez ou chantez, j’imagine), quelqu’un essaiera de vous faire sentir pouilleux, c’est tout.

Ce petit conseil est particulièrement utile pour les marketeurs. “Nous sommes si occupés à vouloir satisfaire la clientèle que nous avons rarement l’occasion de prendre des risque créatifs et stratégiques essentiels pour faire de notre mieux”. Rappelez-vous d’être toujours dure et fidèles à vous même. Vous êtes l’expert. Votre travail va toujours convaincre le client de vous laisser faire ce que vous voulez. Parfois, ces idées vont marcher, parfois, elle ne marcheront pas. Tout cela fait partie du processus.