Imaginez la situation : Vous vous inscrivez auprès d’un nouveau fournisseur de services email (comme Benchmark Email). Vous êtes impatient de commencer, alors vous vous préparez à lancer votre première campagne en téléchargeant votre liste d’adresses email. Soudain, votre progression s’arrête net. On vous informe que vous devez vérifier les adresses email de votre liste.

Alors, qu’est-ce que la vérification d’email et pourquoi freine-t-elle vos opérations d’email marketing ? La Vérification d’email est en fait très utile à vos activités d’email marketing, et c’est quelque chose dont vous serez reconnaissant à terme.

Si vous n’êtes pas encore totalement convaincu, ne vous inquiétez pas. Nous allons nous plonger dans le pourquoi et le comment de la vérification des emails afin que vous puissiez vous familiariser avec cette procédure et comprendre comment elle peut améliorer considérablement vos opérations marketing. Mais entrons dans les détails.

 

Qu’est-ce que la Vérification d’email ?

La vérification d’email est le processus qui consiste à s’assurer que les emails de votre liste sont liés à une boîte de réception. En d’autres termes, il s’agit de s’assurer que les messages que vous envoyez ont un endroit où aller.

La Vérification de liste est le processus qui consiste à retirer de votre liste les emails non-délivrables ou dangereux. Par exemple, chez Benchmark Email, nous prélevons un échantillon de la liste que vous souhaitez télécharger pour faire des tests. En fonction des résultats, la liste est soit rejetée, soit approuvée.

 

Pourquoi dois-je Vérifier mes Emails ?

L’envoi d’emails à une liste non vérifiée peut avoir des conséquences désastreuses. Les fournisseurs de services email, comme Benchmark Email, sont proactifs dans la vérification de vos emails pour vous protéger :

Suspension du compte

Les fournisseurs d’accès Internet, les contrôleurs de spam et les services de sécurité email fixent tous des seuils pour les notifications de spam, les messages non délivrés et les désabonnements. Les fournisseurs d’accès Internet, les contrôleurs de spam et les services de sécurité email fixent tous des seuils pour les notifications de spam, les messages non délivrés et les désabonnements. Si vous envoyez des emails à une liste obsolète ou sans suivi, vous risquez de provoquer un nombre élevé de notifications négatives.

Les plateformes d’email ont l’obligation de faire respecter ces seuils. Si vous les dépassez, elles peuvent être obligées de suspendre votre compte pour maintenir leur réputation et leur niveau de délivrabilité. Cela pourrait également entraîner la mise sur liste noire de votre domaine d’envoi.

Vérifier une liste d’emails est particulièrement utile pour réduire le nombre de messages non délivrés. Plus votre taux de rebond est faible, plus votre délivrabilité est élevée, et plus vous aurez de chances de parvenir jusqu’à la boîte de réception.

Des résultats marketing catastrophiques

Envoyer un email à un grand nombre d’adresses peut vous donner l’impression d’être productif, mais si ces adresses ne sont pas valides, c’est particulièrement contre-productif. Après tout, l’envoi d’un email est un procédé tactique. L’objectif implicite est d’établir une connexion, ce qui n’est pas possible avec une adresse non valide.

Si un trop grand nombre de vos emails sont rejetés, cela peut nuire à votre délivrabilité. Cela signifie que même les adresses valides risquent de ne pas recevoir votre message.

De plus, un taux de rebond élevé peut dérégler les statistiques de votre campagne, rendant plus difficile la compréhension de ce qui fonctionne pour les adresses valides de votre liste.

De l’argent gaspillé

Étant donné que les fournisseurs de services email basent leur tarification sur le nombre d’abonnés de chaque utilisateur, conserver des adresses email invalides dans le système est une dépense récurrente inutile. Un avantage additionnel de la vérification des adresses email est donc l’optimisation des coûts.

 

Les avantages de la vérification d’email : Son impact sur les performances en matière d’email marketing

Nous venons d’évoquer ce qui se passe lorsque vous continuez à envoyer des emails à des adresses non valides. Maintenant, nous examinerons l’autre côté de la médaille : quels sont les avantages à éliminer les adresses email non valides ?

Garder votre liste d’emails propre

Chaque année, 37,5% des données clients deviennent obsolètes – cela inclut les adresses email. Cela signifie que si, au début de l’année, votre liste d’emails comptait 1.000 contacts, à la fin de cette année, 375 de ces adresses email ne seront plus valides.

La perte de données se produit naturellement, et il n’y a rien que vous puissiez faire pour l’arrêter. Les changements d’emploi peuvent en être une raison (en effet, 1 employé sur 5 a volontairement changé d’emploi en 2020). Lorsque les adresses email de sociétés ne sont plus actives, vos emails sont envoyés dans le néant.

La vérification d’email est donc importante, car elle permet de retirer les adresses email invalides de votre liste afin de la maintenir à jour. D’une manière générale, vous devriez vérifier votre liste une fois tous les deux mois. Cela permet de retirer ces adresses email non valides régulièrement, tels que les clients qui donnent des adresses incomplètes lors de leur inscription.

Réduire les Hard Bounces

Imaginons qu’un des employés de votre liste d’emails change d’employeur, et que son adresse email devienne naturellement obsolète. Si vous envoyez un email à cette adresse, il ne sera pas livré car l’adresse n’existe pas. Ce scénario est connu sous le nom de hard bounce.

Voici l’avantage de la vérification des adresses email : lorsque vous nettoyez votre liste d’emails, cela réduit le taux de hard bounces et les risques que votre fournisseur de services email associe votre IP à du spamming. En fin de compte, cela améliore votre réputation d’expéditeur et minimise les risques de vous retrouver sur une liste de blocage d’emails.

Améliorer la délivrabilité

En éliminant les adresses email invalides de votre liste, vous conservez celles qui peuvent recevoir des emails – d’où une meilleure délivrabilité.

Un taux de délivrabilité plus élevé est synonyme de plus grande efficacité de votre email marketing. Plus le nombre de vos emails qui arrivent en toute sécurité dans la boîte de réception de l’abonné est élevé, plus vous avez de chances de faire augmenter vos taux d’ouverture et d’engagement.

 

Quand devriez-vous vérifier les adresses email ?

Il ne fait aucun doute que la vérification des adresses email présente de nombreux avantages. Elle permet d’améliorer l’efficacité des campagnes emailing, de renforcer la prévention des fraudes et d’améliorer la réputation de l’expéditeur. Dans cette optique, vous devez mettre en place une bonne stratégie de vérification des emails.

Quand devez-vous vérifier les adresses email ?

  • Une fois tous les deux mois : De nombreuses campagnes d’email de nurturing dépassent les huit semaines. En soumettant votre liste à un vérificateur une fois tous les deux mois, vous vous débarrassez des adresses invalides et incorrectes avant votre prochaine campagne email.
  • Avant d’envoyer une campagne : Vous pouvez également vérifier vos adresses email si vous devez lancer une campagne sans tarder et que vous souhaitez analyser rapidement la qualité d’une liste d’un certain âge. Cela est également valable pour les adresses invalides qui auraient pu se retrouver sur votre liste via une campagne récente. Le but est que votre prochaine campagne bénéficie toujours du nettoyage de liste de la précédente.
  • Vérification en temps réel : La meilleure façon de garder votre liste d’emails à jour est de vous assurer que les nouveaux abonnés vous fournissent des adresses email valides et complètes. Avec la vérification en temps réel, vous validez à la source les adresses nouvellement acquises pour vous assurer qu’elles sont exemptes de fautes de frappe et de faux comptes.

 

Que faire si vous avez des emails non valides ?

Les emails non valides sont une bombe à retardement. Si vous ne les retirez pas de votre liste, ils ne tarderont pas à nuire à l’ensemble de vos campagnes emailing. Ces adresses invalides n’apportent aucune valeur ajoutée. Au contraire, elles alourdissent vos coûts et nuisent à votre réputation d’expéditeur.

Cependant, même si une adresse email incorrecte n’a aucune valeur, elle vous a tout de même coûté du temps, de l’argent et des efforts pour l’obtenir. Cela signifie qu’avant de la jeter à la poubelle, vous devez essayer de la sauver.

Tout d’abord, filtrez toutes les adresses email invalides de votre liste, mais sans les supprimer. Déterminez plutôt la raison pour laquelle l’adresse n’est pas valide : cela peut être dû à des fautes de frappe, à un changement de fonction de la personne, à la disparition d’un serveur email ou à l’expiration du domaine.

Voici quelques consignes à suivre pour récupérer un email invalide :

1. Vérifiez les erreurs de frappe dans vos emails

Vérifiez l’adresse email pour voir s’il y a des fautes d’orthographe. Par exemple, l’abonné pourrait avoir écrit “gnail” au lieu de “gmail”. Corrigez les fautes si possible, vérifiez à nouveau l’adresse, puis ajoutez-la à votre liste d’emails.

2. Vérifiez que vos emails ne présentent pas de problèmes de format

Un email est composé de trois parties : l’adresse physique, le nom de domaine et un identifiant de domaine. Prenons l’exemple de contact@benchmarkemail.com. Contact est l’adresse locale, benchmarkemail est le domaine, et .com est l’identifiant. En général, il y a un @ juste avant le domaine.

Tout email qui ne respecte pas ce format est considéré comme non valide. Y a-t-il des adresses email mal formatées sur la liste des invalides ? Déterminez ce qui ne va pas et rectifiez les erreurs.

3. Contactez le propriétaire de l’email

Si vous utilisez un outil CRM (comme BenchmarkONE) pour gérer votre liste de contacts, il y a de fortes chances que vous ayez d’autres moyens de communiquer avec le propriétaire de l’email. Si vous avez leur numéro de téléphone, contactez-les et demandez-leur de confirmer leur adresse email. Si ce n’est pas possible, trouvez-les sur les réseaux sociaux – LinkedIn est un bon point de départ.

Remarque : Si une adresse est invalide parce que le serveur d’email ou le domaine est mort, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour la sauver. La place légitime de cette adresse serait la poubelle.

 

Comment Benchmark Email vérifie les emails de votre liste ?

Benchmark travaille avec Kickbox pour effectuer un scan préliminaire sur un échantillon de votre liste. Au cours du processus de vérification, Kickbox contrôle la syntaxe de l’email (“a-t-il un symbole @”), vérifie son domaine email (registre MX) et confirme que l’adresse existe sur le serveur à l’aide d’intégrations personnalisées. Benchmark Email signale les utilisateurs lorsque le pourcentage d’emails à risque dans la liste d’échantillons dépasse la norme acceptable.

En général, il est bon que chacun vérifie la totalité de sa liste d’emails avant de la télécharger dans un ESP (Email Service Provider). Bien que le processus préliminaire de Benchmark Email aide à évaluer votre risque, il ne soumet pas la totalité de votre liste à un scan complet. C’est là que Kickbox peut vous aider.

 

Quels types d’emails sont à risque et comment dois-je les traiter ?

Kickbox classe les emails en différentes catégories :

  • Valid – emails qui ne sont pas du tout risqués
  • Invalid – emails que vous devez évidemment supprimer de votre liste

Les autres catégories sont un peu plus nuancées :

  • Accept All – emails associés à des domaines qui acceptent initialement tout ce qui entre. Ces domaines fourre-tout peuvent disposer d’un pare-feu ou d’un autre outil anti-spam qui pourrait supprimer ou faire rejeter votre email par la suite.
  • Unknown – emails associés à un domaine qui ne répond pas. Il s’agit peut-être d’un problème temporaire, mais cela crée tout de même une incertitude.

Les emails “accept all” et “unknown” étant risqués, il convient de procéder avec prudence. Si une grande majorité de la liste est constituée d’emails “invalid”, “accept all” et “unknown”, penchez-vous sur l’âge et la source des données.

De plus, Kickbox recherche et identifie deux autres types d’emails potentiellement risqués : les adresses email génériques et les adresses email temporaires :

  • Role-Based – adresses emails génériques qui sont habituellement mises en place pour gérer les demandes de renseignements ou les problèmes généraux d’une organisation. Il s’agit par exemple d’adresses commençant par commercial@, support@, ou info@. Ces emails peuvent être gérés par plusieurs personnes dans différents départements. En général, l’envoi d’emails à de telles adresses entraîne un taux de plainte élevé.
  • Temporary or Disposable – adresses créées par les utilisateurs au lieu d’utiliser leur adresse principale. Les utilisateurs peuvent vouloir dissimuler leur identité ou simplement se méfier de l’inscription à une nouvelle liste de diffusion. Ces adresses temporaires sont valides et actives pendant un certain temps – en fait, les utilisateurs peuvent les partager avec plusieurs organisations. Cependant, elles sont plus susceptibles d’être fermées après un certain temps. En raison de leur nature temporaire, elles sont identifiées comme des emails à risque et ne doivent pas être incluses dans la liste importée vers Benchmark.

 

Comment puis-je vérifier mes emails et combien cela va-t-il coûter ?

Vous pouvez vous inscrire à Kickbox et vérifier vos emails en cliquant sur ce lien et en suivant les étapes.

Pour ce qui est du coût, une vérification d’email adéquate peut vous faire économiser de l’argent.

Par exemple, maintenir 100.000 abonnés chez Benchmark Email coûte 424$ par mois. Si 20% de ces emails ne sont pas valides (ce qui est une possibilité réaliste), cela signifie que l’utilisateur ne devrait payer que pour 80.000 abonnés valides, soit un coût de 340$ par mois.

Sans vérification, l’utilisateur paie le prix fort. La différence est donc une perte récurrente de 84$ par mois (soit 1.008$ par an).

Kickbox a des plans payants mais vous pouvez vérifier 100 emails gratuitement.

Les avantages de vérifier votre liste d’emails et de la nettoyer sont directs et mesurables. Et il est indispensable de contrôler en permanence la qualité de vos emails avant de les envoyer, car les données des emails se dégradent plus vite qu’on ne le pense.

 

Pourquoi ai-je tant d’adresses email non valides ?

Voici quelques-unes des raisons qui expliquent que vous ayez un taux élevé d’emails non valides ou à risque :

  • Déclin de la liste – Les adresses email ne restent pas nécessairement valides pour toujours. Les gens changent d’emploi, se marient ou abandonnent leur boîte mail. De fait, les bases de données email se dégradent d’environ 22,5% chaque année.
  • Emails qui ne sont pas validés – Si vous utilisez des formulaires sur votre site Web, des landing pages, des demandes de démo ou d’autres lead magnets pour tracker de nouveaux abonnés, bravo ! Cependant, il est possible que des fautes de frappe puissent entrer dans votre système. En plus de nettoyer votre liste existante, Kickbox peut bloquer les fautes de frappe au point d’entrée.
  • Trop d’adresses email génériques – Il est possible que votre liste soit parsemée d’adresses dgénériques (comme ventes@ ou marketing@) ou d’adresses jetables.

Même les plus grands marketers ont de mauvaises adresses email dans leur liste. Mais en les supprimant de manière proactive, vous obtiendrez de meilleures performances, vous améliorerez la mesure des campagnes et vous protégerez vos campagnes d’une sortie de route soudaine.D’où l’importance de vérifier les emails de vos listes de contacts.