Nöel se rapproche à grands pas et beaucoup d’entre vous se demandent à quoi va ressembler le marketing et la publicité cette année. L’année entière de 2016 a été exceptionnellement impactée par moins de consommation et plus de drames qui vont être tout deux un challenge et un soulagement durant le bonheur des fêtes.

Les publicités durant les fêtes commencent à se déployer. La semaine dernière, la célèbre marque Marks & Spencer a partagé sa campagne de fête. Ils ont utilisé un thème traditionnel de fêtes où Père Nöel délivre des cadeaux et ils ont ajouté une touche personnelle – Mère Noël. La publicité entière met l’accent sur une tradition chers aux yeux des enfants qui réclament des cadeaux, et bien sûr, le père Noël les livrent comme prévu. Et pourtant, surfant sur la vague de féminisme qui a fleurit cette année dans de nombreux domaines, Marks & Spencer ont mis l’accent sur  une interprétation de Mère nöel et de ses secrets pour accomplir son travail. A moitié Batman, à moitié entrepreneuse. Ils ont montré une partie de mère Nöel que personne n’avait jamais vu.

Quelles est la recette secrète qu’ils ont utilisé? Une partie de tradition, une partie de modernité et un éclat de féminisme. Se baser sur du modernisme et féminisme dans une campagne de fête est très délicat et la plupart des personnes n’auraient pas pu le faire. En focalisant leur campagne autour de traditions et de mythes, Marks & Spencer  ont frappé fort.

Amazon Angleterre a aussi frappé fort en prenant une tout autre direction. L’Angleterre a subi de nombreux problèmes politique qui ont compliqué les relations interreligieuses mais aussi les relations entre les personnes. Amazon Angleterre l’a donc mis en évidence dans sa publicité en montrant un imam et un vicaire dans un magasin et finissent par acheter le même cadeau.

Cette publicité est ingénieuse pour montrer aux gens – qu’au final- nous nous ressemblons tous malgré des religions différentes. Cependant, les fêtes n’y sont mentionnées nul part, que ce soit Nöel ou l’esprit de Nöel. Cela va inévitablement créer un sentiment négatif pour les personnes qui sont attachées à leur tradition locale qu’ils voient disparaître de plus en plus chaque année. J’ajouterai même qu’Amazon Angleterre échappe – ou s’exile lui même, en fonction de la manière d’y regarder- à la saison de noël pour ne garder que quelque chose d’utile. Amazon Angleterre n’arrive pas à capturer l’esprit des campagnes de google qui nous réchauffent le coeur dans le monde entier.

Et finalement, nous avons la publicité de Noël de l’aéroport d’Heathrow qui nous racontent l’histoire de deux oursons en peluches qui voyagent. Avec leurs habits démodés, leur regards d’émerveillement, les oursons  nous font penser à un couple de personnes agées qui retournent chez eux. Le choix de la chanson nous le rappellent. La fin nous réchauffe le coeur et je ne vais pas vous spoiler. Je dirai juste qu’entre les trois compagnies, Heathrow gagne haut la main. C’est simple et touchant. En fin de compte, c’est ce que les gens veulent; ou du moins c’est une guarantee que les gens vont aimer.